La flore intestinale, l’une des clés pour la bonne santé !

C’est bien connu : une activité physique régulière, une alimentation variée et équilibrée ainsi qu’une hygiène de vie saine comptent parmi les ingrédients d’une forme étincelante. Mais ce n’est pas tout ! Dans le même esprit, il est également possible de bien prendre soin de sa flore intestinale pour aider l’organisme à toujours mieux se porter. Et c’est ce que je fais depuis que j’ai découvert les probiotiques ! Grâce à la prise de probiotiques et de prébiotiques, l’ensemble des micro-organismes vivants évoluant dans le tube digestif se renforcent en effet et jouent pleinement leur rôle sur les plans immunitaire et digestif. Découverte de la flore intestinale, de ses fonctions, de ce qu’il faut faire pour bien l’entretenir et de son influence sur l’organisme. Je vous explique :

  • La flore intestinale ou microbiote intestinal

Dans le corps humain, et plus précisément dans le tube digestif, subsistent en permanence, après les premiers jours de l’allaitement maternel, divers micro-organismes non pathogènes. Cette population est majoritairement constituée de bactéries, mais également de parasites, de champignons, de levures et de virus n’ayant aucun effet pathogène, donc inoffensifs pour l’organisme.

Lorsque l’ensemble de ces micro-organismes vivants sont localisés dans l’intestin, on les désigne par l’un des termes « flore intestinale » ou « microbiote intestinal » pour distinguer des flores buccale et vaginale, autres parties du corps peuplées également par des souches bactériennes amies. Au-delà d’être sans danger pour l’organisme, ces bactéries sont même indispensables, car elles jouent un rôle primordial dans son fonctionnement.

Tout au long du tube digestif, et principalement au niveau du côlon et de l’intestin grêle, ces milliers de milliards de bactéries de plus de mille espèces différentes évoluent en effet pour réguler diverses fonctions chez l’homme, liées à la digestion, au métabolisme, à l’immunité, et même à la neurologie. Les véritables attributions de cette flore bactérienne sont peu à peu mises en lumière au gré de l’avancée des moyens techniques et des recherches. Mais à ce jour, même si le microbiote intestinal réserve encore des secrets aux scientifiques, la recherche biologique et médicale considère de fait que lorsqu’il est déséquilibré (donc en situation de dysbiose), divers contextes peuvent se manifester : diarrhée, problèmes de transit, de poids, de digestion, ballonnements, etc.

  • Prendre des probiotiques et prébiotiques pour renforcer l’équilibre de la flore intestinale

Maintenir un bon équilibre de la flore intestinale est crucial, au vu des rôles dévolus à ces bonnes bactéries présentes dans l’organisme. Ces diverses bactéries vertueuses doivent en effet être présentes en nombre dans le tube digestif pour remplir pleinement leur mission. En matière purement immunitaire par exemple, si les bactéries vertueuses sont moins variées et en plus petite quantité que les germes pathogènes, le déséquilibre peut être à l’origine de la prolifération de micro-organismes nocifs pour l’organisme.

C’est par l’intermédiaire de l’alimentation que l’enrichissement de la flore intestinale trouve sa première source d’approvisionnement. En effet, des aliments dits prébiotiques peuvent aider au développement et à la survie des bactéries vertueuses présentes dans la flore intestinale. Ces prébiotiques sont retrouvés dans les aliments riches en fibres, arrivant intacts dans le côlon durant le processus de digestion. Pour aider au développement des bactéries vertueuses et ainsi profiter des bienfaits d’une flore intestinale équilibrée, il convient de consommer régulièrement des aliments comme les légumineuses, l’orge, la chicorée, les asperges, les bananes, l’ail ou les artichauts.

L’autre bonne résolution à prendre pour équilibrer la flore intestinale se traduit par la consommation de probiotiques. Pour l’Organisation mondiale de la santé, les probiotiques ne sont autres que des « micro-organismes vivants qui, lorsqu’ils sont ingérés en quantité adéquate, exercent des effets positifs sur la santé, au-delà des effets nutritionnels classiques ». Ce sont ainsi des bactéries vertueuses, qui peuvent être présentées sous forme de gélules ou de compléments alimentaires dont la consommation génère des effets vertueux pour la santé. Selon le cas particulier de chacun, la prise de probiotique flore vaginale, buccale ou intestinale est ainsi la meilleure démarche pour équilibrer les bactéries au niveau des microbiotes.

  • Des probiotiques distincts pour des effets variés

Les probiotiques se distinguent selon les souches bactériennes qu’ils renferment. Qu’ils soient de type Bifidobacterium, Lactobacillus ou Bacillus, etc., ces probiotiques remplissent en majeure partie les mêmes fonctions au niveau immunitaire, digestif, métabolique et neurologique. Étudiée individuellement, chaque bonne bactérie présente en outre des effets qui lui sont propres, en supplément des actions classiques liées à l’équilibre du microbiote intestinal. Tel est par exemple le cas du Lactobacillus gasseri, un probiotique minceur dont l’action est apparue dans diverses études cliniques et qui promet de contribuer à diminuer le poids ainsi que la masse graisseuse abdominale.

  • Lactobacillus gasseri, le probiotique pour mincir

Le probiotique Lactobacillus gasseri est, tout comme ses analogues micro-organismes vertueux, une bactérie amie dont la consommation induit divers effets bénéfiques allant du traitement de formes variées de diarrhées au soulagement du syndrome du côlon irritable. Où trouver le Lactobacillus gasseri ? Cette souche bactérienne est présente de manière naturelle dans le lait maternel, et elle vient s’installer dans le tube digestif du bébé dès les premiers jours d’allaitement. Pour les plus grands pour qui l’âge de l’allaitement maternel est révolu, les probiotiques Lactobacillus gasseri sont présentés sous la forme de gélules destinées à équilibrer le microbiote et à gérer le poids, notamment en en réduisant l’excès et en diminuant les tours de hanches et de taille.

Depuis les années 1980, ce probiotique a fait l’objet de nombreuses études qui font apparaître son influence sur le poids. Durant les années 2010, les conclusions d’une étude clinique suggèrent qu’il joue un rôle évident non seulement sur la réduction du poids, mais également sur la diminution de l’adiposité abdominale.

Effectué au Japon, ce test visait à observer de près l’influence de la prise de probiotiques Lactobacillus gasseri sur un ensemble de 210 sujets, tous en surpoids. Pendant douze semaines, une partie de ces personnes a reçu une préparation à base de Lactobacillus gasseri, tandis que l’autre a pris un placebo pour servir de groupe témoin. Ainsi, une fois les douze semaines passées, le poids des sujets qui ont pris le placebo n’a connu aucune variation significative. Pour ce qui concerne le groupe ayant ingéré les probiotiques, les changements sont en revanche palpables, car une diminution du tour de hanches et de la masse grasse abdominale de 8,5 % en moyenne a été notée. Au vu de ces résultats, les scientifiques ont largement reconnu le rôle joué par Lactobacillus gasseri dans la gestion du poids.

Aujourd’hui, pour équilibrer sa flore intestinale, et dans l’optique de retrouver son poids idéal, chacun peut ainsi considérer la prise de probiotiques Lactobacillus gasseri comme une alternative intéressante. La consommation de probiotiques devrait notamment être conjuguée à la pratique d’une activité physique et/ou au suivi d’un régime sain et équilibré pour gagner en efficacité.

Depuis que j’ai découvert les probiotiques, il ne passe pas 6 mois sans que j’en fasse une cure … je ne suis plus malade, je n’ai plus mal au ventre et je me sens moins fatiguée. Je suis convaincue de l’effet positif sur mon organisme, et vous ? avez vous essayé ? en prenez vous ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 thoughts on “La flore intestinale, l’une des clés pour la bonne santé !

  1. Je n’ai pas encore essayé mais ton sujet est très intéressant donc je pense que je vais tester.
    Merci pour cet article super intéressant Virginie. Au plaisir de te lire encore.

  2. Merci Virginie, je confirme, ton intéressant est très intéressant. Les probiotiques sont un domaine qui font couler beaucoup d’ancre… Pas mal de recherches scientifiques viennent étayer les propos cités dans l’article. En adoptant un mode de vie sain tout en prenant des probiotiques, ça me semble bien -:) @+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *