Cinéma et films sur grand écran, Les Films et series

On se fait une toile ? #2

Entre la neige et la flotte, les occupations pendant les vacances étaient limitées … mais avec l’amoroso, on s’est fait une petite fournée de films ! Voici nos impressions ! Si vous les avez vu, je suis curieuse de connaitre vos avis !

Moteur … Action !

★☆ LE RETOUR DU HEROS

Genre : Comédie française 

Note de la presse : 3,4/5

Ma note : 3/5

Synopsis : Elisabeth est droite, sérieuse et honnête. Le capitaine Neuville est lâche, fourbe et sans scrupules. Elle le déteste. Il la méprise. Mais en faisant de lui un héros d’opérette, elle est devenue, malgré elle, responsable d’une imposture qui va très vite la dépasser… 

Avec Jean Dujardin et Mélanie Laurent, ce film nous porte dans une comédie burlesque sous le régime Napoléonien. Le film vous met dans l’ambiance rapidement en plantant le décor. Même si on voit de suite la trame du réalisateur et surtout, là où il veut nous emmener, on attend avec engouement le déroulé de la situation. J’ai trouvé les dialogues et les interactions entre les acteurs accessibles et cocasses à certains moments. L’ensemble est assez « moderne », ce qui le rend encore plus facile à regarder. 

Au final, le voir pourquoi pas car c’est un bon divertissement au cinéma notamment si on vous offre la place, sinon ce n’est pas utile … !

★☆★☆★☆★☆★☆★☆★☆★☆

★☆ LA FORME DE L’EAU

Genre : Fantastique et Romance 

Note de la presse : 4/5

Ma note : 4/5

Synopsis : Modeste employée d’un laboratoire gouvernemental ultrasecret, Elisa mène une existence solitaire, d’autant plus isolée qu’elle est muette. Sa vie bascule à jamais lorsqu’elle et sa collègue Zelda découvrent une expérience encore plus secrète que les autres…

Nous sommes allés voir ce film (The shape of water, titre original) car ma maman m’en avait parlé en bien. C’est vrai qu’avec 4 oscars remportés sur les 13 nominations notamment pour le meilleur film et les éloges de la presse, l’œuvre de Guillermo Del Toro a le mérite d’attirer l’attention … C’est une histoire pour le moins originale qui a une petite atmosphère et des couleurs qui me font penser au Fabuleux Destin d’Amélie Poulain. On est complètement immergé dans l’histoire et surtout l’ambiance de l’Amérique des années 50 qui conte la romance d’une jeune fille muette et d’une créature aquatique. Au début, j’avais vraiment l’impression d’être dans un conte de fée moderne … cela étant, il n’en est rien puisque des scènes violentes viennent ponctuer le film. J’ai trouvé que la liaison entre les deux personnages était un peu trop rapide et aurait pu être un peu plus fouillée. M’est d’avis que certaines scènes ne sont pas nécessaires pour l’histoire. On se laisse entrainer, malgré tout, dans le sillage de ce conte de fée pour adulte improbable. A voir ! 

 

★☆★☆★☆★☆★☆★☆★☆★☆

★☆ CALL ME BY YOUR NAME

Genre : Drame et Romance 

Note de la presse : 4.2/5

Ma note : 2/5

Synopsis :  Été 1983. Elio Perlman, 17 ans, passe ses vacances dans la villa du XVIIe siècle que possède sa famille en Italie, à jouer de la musique classique, à lire et à flirter avec son amie Marzia. Son père, éminent professeur spécialiste de la culture gréco-romaine, et sa mère, traductrice, lui ont donné une excellente éducation, et il est proche de ses parents. Sa sophistication et ses talents intellectuels font d’Elio un jeune homme mûr pour son âge, mais il conserve aussi une certaine innocence, en particulier pour ce qui touche à l’amour. Un jour, Oliver, un séduisant Américain qui prépare son doctorat, vient travailler auprès du père d’Elio. Elio et Oliver vont bientôt découvrir l’éveil du désir, au cours d’un été ensoleillé dans la campagne italienne qui changera leur vie à jamais.

Je vais être très honnête, je me suis bien ennuyée pendant ce film. J’avais entendu et lu que de bonnes critiques et de très bons commentaires sur différents sites. Quelle ne fut pas ma déception lorsque j’ai commencé à regarder le film. Le scénario aborde une réalité bien marquée du 21ieme siècle, et donne un coup de pied aux préjugés et stéréotypes mais malheureusement, je n’ai pas été transportée !… hormis peut être dans les images estivales de l’Italie. Ça m’a juste donné envie de passer des vacances dans la campagne italienne. C’est déjà, ça me direz vous … Cela étant, c’est quand même bien mou. Remarquez, au moins, l’histoire d’amour entre ces deux personnages a bien le temps de s’installer. Mais je pense que le film aurait pu être largement réduit. 2h12 c’est très long. Les scènes d’amour sont remplacées par des scènes érotiques … bref, c’est beau hein, … limite on comprend leurs états d’âme et on est touché par la fin, mais au final, c’est d’un ennui … Dommage …

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *