Beautiful girl, Mon programme minceur

La guérison par la nutrition

Cela fait un petit moment que j’ai envie d’écrire cet article. Je pense qu’on pourrait en faire un bouquin tellement il y a de choses à dire sur ce sujet. Cela étant, je vais me limiter à ce que je connais, ce que je pratique et ce qui me réussit. Mais tout d’abord, j’ai un mea culpa à vous faire …

★ Bilan de mes 10 semaines pour retrouver la ligne avec Croq’kilos

C’est le fail du jour ! En fait, j’ai perdu oui mais pas ce que je souhaitais et surtout j’ai eu beaucoup beaucoup de mal à me motiver pour le sport. Il s’avère qu’avec mon amoureux, on passe notre vie dans le train pour pouvoir se rejoindre chaque fin de semaine donc ça laisse très peu de temps avec nos métiers de faire une activité sportive. Il faut dire aussi que nous avons un temps exceptionnellement pourri (il n’y a pas d’autres mots) sur la côte d’azur depuis avril. Ce qui fait que j’ai rarement envie de me tremper pour aller courir. Motivation zéro. Un petit coup de déprime ? peut être ! mais j’ai récemment eu une très chouette nouvelle : j’ai obtenu ma mutation pro et je vais enfin rejoindre l’homme de ma vie ! Je ne sais pas si cela sera une source de motivation supplémentaire pour enfiler le jogging mais en tout cas, je vois la vie différemment depuis que je sais que j’ai une échéance. Cela étant, je continue toujours de cuisiner les bons petits plats de Croq’Kilos , et c’est certainement pour cela que je ne reprends pas de poids et que je peux toujours mettre mon maillot de bain de l’année dernière ! Sur le fait que je ne perde pas ces satanés kilos, je me dis que peut être je fais un blocage quelque part … Mais, je pense avoir trouvé la solution à mon problème :

La méthode MEER ou la méthode révolutionnaire pour retrouver la ligne :

Si ça envoie pas de la godasse comme titre ça, je ne sais pas ce que c’est ! Je ne sais pas si vous avez déjà entendu parler de la méthode MEER ? J’ai lu quelques articles dans divers magazines féminins et vraiment cette méthode m’a questionné. Je suis alors entrée en contact avec Nathalie MEER, la fondatrice de cette méthode : maigrir c’est dans la tête, pas dans l’assiette ou comment vaincre le surpoids grâce à la mémoire cellulaire, l’épigénétique, et les neurosciences. Peut être que ces concepts vous paraissent flous, c’est normal ! Moi aussi j’étais larguée en découvrant cette nouvelle méthode mais en fait c’est très simple. Je vous explique : maigrir durablement c’est une histoire de cerveau. En effet, tout individu a dans sa mémoire inconsciente des vécus de situations émotionnellement fortes, des situations stressantes, venues de ses ancêtres et qui sont à l’origine de comportements excessifs, automatiques et qui semblent être irrationnels. Le but, est d’agir sur ces types de stress pour que l’individu cesse de détourner la fonction de la nutrition vers un besoin de s’apporter du réconfort.

La « Méthode Meer®: Comprendre comment notre cerveau fonctionne », fondée par Nathalie Meer est coach minceur neuro-comportementaliste en nutrition, diplômée en psychologie et pédagogie du comportement alimentaire, coach professionnelle formée auprès d’un maître enseignant en PNL (The Society of NLP et INLPTA) et enseignant certifié en neurosémantique, agit sur les comportements conscients et inconscients qui poussent au besoin irrépressible de manger. Elle va permettre d’apprendre à la personne de se libérer des enfermements comportementaux et à vivre librement en lâchant le contrôle et ses obsessions liées à de la nourriture. Elle s’adresse aux personnes ayant à perdre 2, 5, 15, 30 kg voire plus. Des Coachs Neuro-comportementalistes en nutrition® agréés Méthode Meer®, sont formés pour accompagner à comprendre et agir sur tous ces comportements qui poussent à manger ou à stocker dont ceux transmis par héritage épigénétique. Le but est d’apprendre à se libérer en vivant en harmonie avec soi et avec les autres.

La Méthode Meer® se déroule en 3 phases : dès la phase 1 acquise, une perte de poids s’amorce. La phase 2, permet d’apprendre à agir directement et sur l’instant à désamorcer une crise de compulsion ou de boulimie. En phase 3, en travaillant séances après séances sur les causes profondes de la prise de poids, la personne va retrouver son poids d’équilibre.

 Phase 1 – Réapprendre à manger en repérant la « vraie faim » et faire la distinction avec la « fausse faim », la faim émotionnelle, résultante d’une confusion dans le cerveau. La personne apprend à l’aide d’exercices concrets à expérimenter et à se reconnecter avec la fonction biologique innée.

Phase 2 – Comprendre et agir sur les comportements émotionnels « la fausse faim » (crises de compulsions alimentaires), qui poussent à manger pour se réconforter, se protéger, se rassurer. A l’aide du travail réalisé en phase 1, la personne va apprendre à apporter d’autres solutions à l’aide de techniques pour désamorcer une crise.

Phase 3 – Agir sur les comportements inadaptés résultants des stress conscients et inconscients. Ici, c’est apprendre à agir sur 3 types de stress non pas en luttant contre eux mais plutôt en comprenant leurs raisons d’être.

Les premiers stress sont ceux qui alimentent les tourments du quotidien, les seconds stress sont ceux en liens avec des événements que l’on peut dater (décès, divorce, échec, séparation, ménopause, maladie… ) Les troisièmes stress sont inconscients, on agit ici sur les comportements dictés par transmission épigénétique : les comportements neuro- inconscients® (CNI®). Cette dernière phase est une exclusivité de la Méthode Meer®, c’est réellement celle-ci, qui va permettre un travail en profondeur pour éradiquer de façon durable la prise de poids.

Je vais ainsi essayer d’alléger ma vie ! Je commence cette semaine avec ma coach neuro-comportementaliste en nutrition et je vous dirais au fur et à mesure des séances comment ça se passe, mon ressenti, mes progrès, … J’ai hâte ! Pour + d’infos, rendez-vous sur le site de la Méthode Meer.

★ les bons conseils de Irène GROSJEAN

Cela fait un petit moment que je suis Irène Grosjean à travers ses interviews et vidéos, la célèbre naturopathe. Je vous en avais déjà parlé en 2016. J’adhère véritablement à ses idées mais il m’est encore difficile de suivre à la lettre ses conseils. Je vous ai fait un petit résumé de ce qu’elle dit dans une vidéo récente. C’est plein de bon sens, le tout c’est de s’y mettre.

J’ai décidé de transmettre les clés pour vivre une santé optimale et nous libérer des notions des maladies. Quand notre corps est en souffrance, c’est qu’il veut éliminer des résidus qu’une nourriture qui n’est pas faite pour lui, lui a inculqué. La maladie = le mal a dit.

Comment faire pour être en bonne santé ? On nous a toujours dit que l’on descendait du singe, du gorille et du chimpanzé. Il a exactement le même système digestif que nous.Il se nourrit de cueillette, ce que nous ne mangeons pratiquement plus puisque nous mangeons de la nourriture pratiquement morte donc automatiquement on ne reçoit plus l’énergie dont nous avons besoin. Nous prenons alors des excitants : café, coca, vin … avec ça, on s’empoisonne tous les jours sans s’en rendre compte. Il faut donc donner à notre corps les aliments faits pour lui mais également nettoyer les humeurs dans lesquelles les cellules baignent dont la science et la médecine ne tiennent aucun compte. Les fruits sont le carburant de notre système humain. Le foie humain n’est pas équipé pour transformer les sucres lents, et chaque indigestion de sucres lents va laisser des mucosités, des viscosités (se moucher et cracher …). Ce qui va passer dans les reins, les urines … Plus les cellules vont baigner dans un milieu empoisonné, plus elles vont demander, aimer, exiger, le produit qui fabrique le poison dans lequel elles baignent. D’où on va aimer le fromage, la charcuterie … on va en demander et être accro et on va fonctionner comme un drogué alimentaire. Du coup, je risque de rendre mes patients malades pour les guérir. Le but est d’aider le corps à faire ce qu’il a à faire. Chaque personne est unique et elle va expulser en fonction du stock résiduel qu’elle a accumulé.

Que faites vous pour transmettre cela ? des stages pratiques. Le matin, je montre comment on peut se régaler avec une nourriture vivante et l’AM, cours théorique.

Quels sont les résultats ? toutes les maladies sont guérissables. Si je peux me permettre de dire ce que j’avance, c’est parce que j’ai les preuves. Si on ne change pas le terrain et la cause, le cancer va revenir … Ça demande une certaine compréhension et détermination.  Qu’est ce que la faculté a appris aux médecins ? à chercher ce qui ne va pas et à prescrire des médicaments. Ca ne change pas le terrain. La faculté apprend aux médecins à éteindre les voyants rouges sans jamais se demander pourquoi les voyants sont devenus rouges. On va se dépêcher d’arrêter la souffrance.

Quels conseils donnez vous ? aider le corps à se nettoyer. Manger des fruits, des légumes … des jus de légumes et des fruits pour l’énergie. La pharmacie du bon Dieu c’est les plantes. Faites une cure de jus d’orties et vous verrez !

Pour en savoir plus, je vous invite à faire un tour sur son site : santé naturopathie. Je ne désespère pas faire un jour un stage chez elle mais à chaque fois, tout est complet ! Je ne sais pas ce que vous en pensez mais moi je suis fan ! Je vous en reparlerais très certainement …

★ la cuisine … ou plutôt la crusine

Suite à cette vidéo, je me suis vraiment intéressée par ses conseils et notamment le fait de cuisiner les légumes … CRUS ! Pas évident lorsque l’on travaille et que l’on a une vie sociale riche ! Je pense que c’est comme tout, il faut avancer dans cette démarche de la cuisine crue mais progressivement. Je ne sais pas si un jour j’arriverai à être crudivore mais je me dis qu’au moins une à deux fois par semaine, ça peut déjà aider le corps à prendre de bonnes habitudes. Je me suis alors intéressée par l’initiative de Marina avec sa BIOSAINE CUISINE. Marina, chef cuisinier et naturopathe, propose des encas salés et sucrés de « qualité crue » s’inspirant de la RAWFOOD, ou alimentation vivante. Celle-ci a pour but de laisser les aliments le plus proche possible de leur état naturel, en les CRUsinant à une température inférieure à 42°C. Ce procédé permet de préserver le goût et les enzymes, tout en augmentant les qualités nutritionnelles de la nourriture.

Les fruits, les légumes, les plantes, les graines, tous ces produits bruts, en provenance directe de la nature, ont bien plus à nous apporter que nous le pensons. Plus les aliments sont consommés au naturel, plus ils sont porteurs de vie, sains, nutritifs et gourmands à la fois. C’est en souhaitant partager tous les bienfaits d’une nourriture saine et pleine de vitalité que  Marina a décidé de se lancer dans l’aventure BIOSAINE CUISINE.
Elle a donc mis en place deux voies d’accès vers cette nourriture puissamment différente : d’abord en proposant des produits de «qualité crue», fabriqués artisanalement depuis ses ateliers d’Alsace, mais aussi en dispensant elle-même ses acquis et ses compétences à travers des cours de cuisine complets et conviviaux.

Soucieux de proposer une alimentation éthique et naturelle, toutes les matières premières proposées par BIOSAINE CUISINE sont :
• Certifiées bio, pour le respect des Hommes et de la planète
• Non raffinées et sélectionnées avec rigueur, dans l’objectif de toujours privilégier les producteurs locaux
• Naturellement sans gluten et vegan
• Sans sucre et sans matière grasse ajoutés
Toutes les graines utilisées sont activées et pré-germées, afin d’augmenter la quantité de micronutriments et d’enzymes présents dans les graines. Ce procédé facilite la digestion
et permet une absorption plus rapide des nutriments.

Avec mon amoureux, nous avons pu tester les STIKCHOU : Ces stiks de choucroute de « qualité crue » sont déshydratés à 40°C et marient subtilement stik alsacien traditionnel et choucroute. Parfaits pour accompagner les apéritifs ou être grignotés en journée, les STIKCHOU se dégustent également lors des repas ou avec du fromage. Ils sont vraiment très parfumés au chou ! Mais aussi les KRUSTI’KOEUR et KRUNOLA à savourer au petit déjeuner ou tout au long de la journée, il est sans sucre ajouté. Le Krunola se compose de pépites de muesli croustillant à base de graines et oléagineux pré-germés, et de fruits. Ce mélange est déshydraté à 40°C de façon à préserver les aliments qui le composent. Deux formats sont disponibles : encas sucrés et petits-déjeuners. C’est super bon !

+ d’infos :

Site Internet : https://biosaine-cuisine.fr/
Facebook : https://www.facebook.com/biosainecuisine/
Instagram : https://www.instagram.com/biosainecuisine_marinabillmann/
Twitter : https://twitter.com/BiosaineCuisine/
Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCV6mfnLMPCDSJ8EnE8C5EPg/videos

Après, je fais moi aussi mes boules énergétiques maison avec les recettes des ouvrages d’Ella Mills : Deliciously Ella avec notamment des dattes et du chocolat … On a beau manger sain, on en reste pas moins gourmand pour autant ! Comme je le disais en début d’article, je pourrais en faire un livre tellement ce sujet est vaste et varié. Je pense que je ferais d’autres posts si cela vous intéresse avec des livres à vous conseiller notamment, des chaines YouTube …

Et vous, comment ça se passe niveau alimentation ? Seriez vous prêt(e) à changer vos habitudes pour manger sain et faire du bien à votre corps ? N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez en commentaires, je suis curieuse de connaitre vos avis !

Ne dit on pas que manger une pomme le matin éloigne le médecin ?!

Bon appétit !

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 thoughts on “La guérison par la nutrition

  1. Bonjour
    Super article mais ce que je retiens c’est que tu pars !
    C’est pour quand la Normandie ?
    J’imagine votre bonheur à tous les 2
    Bien sûr que ce changement de vie va te motiver pour le sport :)
    J’ai l’impression qu’il était temps qu’elle arrive cette mutation :)
    bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *