Livres et s'évader

Merci pour ce diabète !

(Non je ne suis pas devenue complétement cinglée … c’est déjà le cas, pas d’inquiétude !!) C’est surtout le titre du chouette livre d’Alban Orsini, docteur en sciences et consultant. Si je vous en parle maintenant, c’est parce qu’aujourd’hui c’est la Journée Mondiale du Diabète. Cette maladie silencieuse, définie comme un trouble de l’assimilation, de l’utilisation et du stockage des sucres apportés par l’alimentation, progresse. En 2014, 422 millions de personnes étaient atteintes de diabète, alors qu’elles étaient 107 millions en 1980.

Alors, histoire de vous sensibiliser un petit peu à la chose, je vous présente cet ouvrage documenté, qui dédramatise et décomplexe la maladie.

Alban Orsini, diabétique, nous livre dans Merci pour ce diabète ! son journal humoristique et scientifique. Alban peut parler du quotidien d’un diabétique, chose qu’on ne connait pas forcément alors que cette maladie tue plus de personnes en France qu’il y a de tués sur la route. Il pousse un coup de gueule contre les livres et les personnes qui font croire que le diabète peut se guérir alors qu’on ne guérit malheureusement pas de cette maladie.

En mai 2012, après une période éprouvante pendant laquelle il perd beaucoup de poids et boit des litres d’eau, Alban Orsini est hospitalisé d’urgence. Le diagnostic est sans appel : il est diabétique. Passé les épreuves de l’annonce et de l’éducation thérapeutique, Alban se confronte à la maladie, l’apprivoise au quotidien et découvre au passage qu’elle est victime de nombreux préjugés. Il décide alors de livrer son témoignage au plus près de ce qu’est sa réalité, quitte à la bousculer… Merci pour ce diabète ! n’est pas la bible clinique et distante d’un spécialiste, encore moins un livre de recettes surfant de manière culpabilisante sur la mode des régimes et du bien-être. Un diabétique, qu’il soit de type 1, de type 2, MODY, LADA… doit faire face à d’autres combats, d’ordre pratique ou bien plus intimes… Ce à quoi aucun ouvrage, jusqu’à présent, ne répondait véritablement du point de vue du malade.

Écrit de manière originale, documentée, dédramatisée autant que décomplexée, Merci pour ce diabète ! est tout à la fois une encyclopédie vulgarisée, un témoignage sensible et une fiction humoristique avec des personnages hauts en couleur.

C’est aussi la philosophie de vie d’un jeune homme qui a beaucoup appris sur lui-même et transmet, sans fard, un bel optimisme.

C’est un livre qui se lit très facilement. Alban Orsini a beaucoup d’humour, et le livre est illustré par les dessins de Vivi La Blonde, ce qui le rend agréable. En sus de la partie scientifique qui nous explique ce qu’est la maladie, il y a ce côté truculent et drôle de la vie du malade et de sa façon de gérer le quotidien. Il dédramatise et offre un vrai message positif.

Je me sens particulièrement concernée car ma famille est touchée par cette maladie notamment le diabète de type 1 … et comme il s’avère que « c’est avant tout … une affaire de famille » comme le dit l’auteur, je fais attention. C’est surtout qu’avant j’avais une consommation de produits sucrés et gras particulièrement importante mais depuis bientôt un an, et vous le savez, j’ai sensiblement changé mon alimentation. Donc je vais essayer de tout faire pour ne pas à mon tour me faire attraper par le diabète. C’est pour ça que je vous saoule avec ma nouvelle alimentation. Faites attention les enfants ! J’en profite pour vous partager un article très intéressant que j’ai lu ce WE : « Le mythe du paquet de bonbons infini« . Si ça peut vous aider à prendre conscience du problème, j’en serai plus que ravie !

Belle journée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *